Prendre soin de vous

Le coin des aidants – Un endroit juste pour VOUS

Prendre soin d’un proche qui est atteint du cancer peut être exigeant. Il est important d’offrir un soutien aux aidants.

Si vous êtes l’aidant d’un homme atteint d’un cancer de la prostate, vous avez probablement ressenti les hauts et les bas du combat en même temps que lui. Il est certain qu’avec ce changement de son état de santé, votre vie quotidienne a changé elle aussi. Chaque rendez-vous chez le médecin, chaque traitement et chaque épreuve que vous traversez ensemble ont des répercussions émotionnelles, mentales et physiques.

C’est pourquoi il est très important d’offrir aussi un soutien aux aidants.

Prenez le temps de prendre soin de vous
SUR LE PLAN PHYSIQUE1-3

Le rôle de l’aidant est parfois exigeant sur le plan physique. Cela peut paraître illogique, mais pour pouvoir remplir au mieux votre rôle d’aidant, vous devez d’abord prendre soin de votre propre santé. Voici quatre choses que vous pouvez faire pour remplir au mieux votre rôle d’aidant :

Sleep
Dormez suffisamment.

Le sommeil peut vous venir plus facilement qu’avant – ou pas. Mais il est important d’avoir un sommeil réparateur, car le manque de sommeil peut agir sur vos capacités cognitives ainsi que sur votre humeur. Essayez de faire une courte sieste si vous vous sentez fatigué au cours de la journée.

Physical and fun
Pratiquez une activité physique qui vous fait plaisir.

Cela peut être de l’exercice – ou simplement une promenade avec votre chien dans le parc, ou un peu de jardinage. Quoi que vous fassiez, il faut que ce soit une activité qui vous fait plaisir et qui vous fait bouger.

Eating
Mangez sainement.

En tant qu’aidant, vous savez peut-être déjà ce qu’est une alimentation saine. Le Guide alimentaire canadien donne un bon aperçu de ce que doit être un régime équilibré.

Breathe
Respirez...

Respirez profondément. Lorsque les choses commencent à nous stresser, notre respiration peut devenir rapide et superficielle, et notre corps reçoit alors moins d’oxygène. Prenez quelques minutes pour vous asseoir et respirer profondément. Vous allez commencer à vous sentir mieux!

SUR LE PLAN MORAL ET ÉMOTIF1,4

Tout comme le corps, l’esprit a besoin de repos et de renouvellement, pour vous permettre de continuer à poser des questions, à faire des recherches, et à servir de caisse de résonance pour votre partenaire. Voici quelques conseils qui ont fait leurs preuves et qui peuvent vous aider à gérer le stress émotionnel et mental du rôle d’aidant :

Support group
Joignez-vous à un groupe de soutien.

Le fait de parler à d’autres personnes qui ont vécu la même chose peut vous soulager. La Société canadienne du cancer et le Réseau de Cancer de la Prostate Canada offrent des groupes de soutien pour les aidants. Au Québec, l’organisme Procure offre également des liens à des services et à des groupes de soutien pour les familles. Et enfin, si vous n’êtes pas prêt à rencontrer les gens en personne, il existe aussi des groupes de soutien en ligne. Visitez notre section Témoignages de patients et d’aidants pour partager vos témoignages ou écouter d’autres personnes parler de leur combat contre le cancer de la prostate.

Network of support
Créez votre réseau de soutien.

Si vous ne l’avez pas encore fait, il vous faut maintenant vous entourer d’un réseau d’amis et de proches. Dites OUI pour prendre un café avec un ami; dites OUI à quelqu’un qui vous apporte un bon petit plat; dites OUI à un membre de la famille qui prend le relais pour fournir des soins pendant quelques heures. En disant OUI, vous permettez aux autres de prendre part à votre rôle de soutien et vous vous accordez un peu de temps pour récupérer. En fait, pourquoi ne pas dresser une liste d’activités que votre famille ou vos amis peuvent s’engager à entreprendre chaque semaine ou chaque mois? Faites-le régulièrement!

Laugh
Riez beaucoup.

Le rire est peut-être le meilleur médicament : des études ont montré que le rire peut stimuler le système immunitaire et augmenter le niveau d’énergie. Pensez donc à prévoir une collection de comédies dans votre lecteur de DVD.

Cry
Pleurez si vous voulez.

Vous voulez faire preuve de courage devant vos proches, mais pleurer n’est pas un signe de faiblesse. Faites face à vos émotions. Si cela est plus facile, parlez de vos sentiments à un travailleur social ou un conseiller.

ME time
Prévoyez régulièrement du temps pour VOUS.

Tout comme vous prévoyez un rendez-vous chez le médecin ou une visite de traitement pour votre partenaire, vous devez vous assurer de noter régulièrement des rendez-vous pour VOUS dans votre agenda. Réservez-vous quelques heures chaque semaine. Prenez le temps de faire des choses qui sont importantes pour vous…ou de ne rien faire du tout.

Routine Mix Up
Ayez une routine, mais sachez la rompre.

La routine donne une impression de normalité à la maison et un sentiment de prévisibilité dans un monde imprévisible. En même temps, il est bon de prévoir quelques événements spéciaux, un repas au restaurant, ou un dimanche à la campagne. Cela peut aussi faire du bien de rompre avec la routine!

« Vous devez faire des choses qui vous plaisent, vos passe-temps, vous consacrer à votre travail, et pouvoir compter sur la famille et des amis. Et il vous faut des personnes à qui vous pouvez dire : « J’ai besoin de te téléphoner simplement pour pleurer », ou « J’ai besoin de passer une soirée avec toi où on parlerait de tout sauf de médecine ». Apprenez à vous connaître suffisamment pour faire savoir à votre entourage ce dont vous avez besoin5. »

-Deborah, femme d’un patient atteint d’un cancer de la prostate

Références

  1. National Cancer Institute. Caring for the Caregiver. En ligne. Disponible à l’adresse :
    http://www.cancer.gov/cancertopics/coping/caring-for-the-caregiver/page4
  2. Portail canadien des soins palliatifs. Le sommeil des aidants. En ligne. Disponible à l’adresse :
    http://www.virtualhospice.ca/fr_CA/Main+Site+Navigation/Home/Topics/Topics/Providing+Care/Sleep+and+Caregivers.aspx
  3. Helpguide.org. Relaxation techniques for stress relief. En ligne. Disponible à l’adresse :
    http://www.helpguide.org/mental/stress_relief_meditation_yoga_relaxation.htm
  4. UC San Diego, Moores Cancer Center. 25 Tips for Caregivers. En ligne. Disponible à l’adresse :
    http://cancer.ucsd.edu/coping/resources-education/Documents/Brochure_Caregivers.pdf
  5. Parker-Pope, T. A Wife’s View of Prostate Cancer. New York Times. En ligne. Disponible à l’adresse :
    http://well.blogs.nytimes.com/2009/06/16/a-wifes-view-of-prostate-cancer/?_php=true&_type=blogs&_r=0
Ma santé compte

Quels sont vos objectifs et priorités de santé en ce qui concerne le cancer de la prostate? Répondez à ce sondage pour le savoir.

Votre santé et votre bien-être comptent

Découvrez les mesures que vous pouvez prendre pour assurer votre bien-être physique, mental et émotionnel tout su long de votre combat contre le cancer de la prostate.