Tests pour le cancer de la prostate

Tests pour le cancer de la prostate

Tests. Tests. Tests. –
Consulter le médecin pour un diagnostic

Tests permettant de poser le diagnostic initial du cancer de la prostate1

Les signes et les symptômes indiquent que quelque chose ne va pas, mais est-ce un cancer? C’est pourquoi il est important d’obtenir un diagnostic de votre médecin. Le diagnostic est le processus permettant d’identifier une maladie ou un problème de santé. Il comprend plusieurs tests, des entretiens avec les médecins et des examens pour poser un diagnostic clair – tout ceci peut être décourageant. Si vous avez un cancer de la prostate avancé, votre médecin va vouloir savoir exactement où le cancer s’est propagé.

Voici quelques-uns des tests utilisés pour diagnostiquer le cancer de la prostate :

Les tests initiaux1 :

En insérant un doigt ganté dans le rectum, le médecin palpe la prostate pour détecter des changements de taille ou de forme. Un TR est un bon moyen de vérifier la région de la prostate autour du rectum, là où se développent la plupart des cancers de la prostate.

L’APS est une protéine produite par la prostate qui est présente dans la circulation sanguine. Des taux d’APS plus élevés que la normale ou une augmentation importante des taux d’APS dans le corps peuvent signaler un problème de prostate.

Si les tests mentionnés ci-dessus donnent des résultats suspects, votre médecin peut décider de vous faire passer d’autres examens qui consistent à prendre des images de votre prostate ou à prélever des échantillons:

Cette technologie utilise les ondes sonores de haute fréquence pour prendre des images de votre prostate à travers le rectum. Une échographie transrectale permet au médecin d’examiner la prostate pour voir s’il y a une quelconque anomalie de forme ou de taille.

S’il soupçonne un cancer de la prostate, votre médecin peut décider de prélever un échantillon de tissus ou de cellules de votre corps pour les faire analyser en laboratoire. Il existe plusieurs moyens de prélever des échantillons de tissus ou de cellules; ils sont énumérés ci-dessous :

  • Biopsie transrectale : Une aiguille fine est insérée à travers le rectum jusqu’à la prostate. De là, l’aiguille prélève un échantillon de cellules de votre prostate.
  • Biopsie transpérinéale : Une aiguille est insérée dans la région entre le rectum et le scrotum (le périnée). L’aiguille permet de recueillir un échantillon de votre prostate via le périnée.

Tests pour le cancer de la prostate métastatique (avancé)1-4

Si vous avez reçu un diagnostic de cancer de la prostate, votre médecin voudra savoir s’il s’est propagé. Pour savoir si le cancer s’est propagé au-delà de la prostate, votre médecin peut décider de commander ces tests :

Comme son nom l’indique, ce test consiste à examiner les os pour détecter la présence de cellules cancéreuses. Une scintigraphie osseuse est réalisée à l’hôpital. On injecte une petite substance radioactive (appelée « traceur ») dans une veine de votre bras. Ce traceur circule dans le sang et va pénétrer dans vos os jusqu’aux régions de croissance rapide ou de réparation osseuse. Une caméra spéciale permet de photographier vos os et de montrer où se trouvent ces « points chauds » indiquant des problèmes osseux, comme l’arthrite, une tumeur, une fracture ou une infection.

  • Quand utilise-t-on une scintigraphie osseuse? En général, la scintigraphie osseuse est pratiquée chez les hommes dont le cancer de la prostate a pu se propager, chez les hommes qui ont des douleurs osseuses, et chez ceux qui ont une cote de Gleason ou un taux d’APS élevés.

Un test d’IRM est une autre technologie utilisée pour obtenir des images du corps « de l’intérieur ». Une IRM fournit au médecin des images en trois dimensions des organes, des tissus, des os, des vaisseaux sanguins et lui permet de voir si le cancer s’est propagé aux ganglions lymphatiques ou aux tissus ou organes voisins. Comme la scintigraphie osseuse, une IRM est réalisée à l’hôpital. On vous injectera un colorant spécial dans une veine pour identifier les régions où il peut y avoir des tumeurs.

Cet examen est une sorte de radiographie assistée par ordinateur. Il montre au médecin toutes les images détaillées des organes, des tissus, des os et des vaisseaux sanguins.

  • Quand utilise-t-on une tomodensitométrie? En général, la TDM est pratiquée chez les hommes qui ont une cote de Gleason élevée et un taux d’APS élevé. Elle sert à détecter si le cancer s’est propagé aux ganglions lymphatiques autour de la prostate.

Références

  1. Société canadienne du cancer. Diagnostiquer le cancer de la prostate. En ligne. Disponible à l’adresse :
    http://www.cancer.ca/fr-ca/cancer-information/cancer-type/prostate/diagnosis/?region=on
  2. The Prostate Centre at The Princess Margaret. MRI. En ligne. Disponible à l’adresse suivante :
    http://www.prostatecentre.ca/index.php/prostate-cancer/diagnosing-cancer/mri
  3. The Prostate Centre at The Princess Margaret. CT Scan. En ligne. Disponible à l’adresse :
    http://www.prostatecentre.ca/index.php/prostate-cancer/diagnosing-cancer/ct-scan
  4. WebMD. Bone Scan. 2012. En ligne. Disponible à l’adresse :
    www.webmd.com/a-to-z-guides/bone-scan
Prenez soin de vous

Découvrez des mesures simples que vous pouvez prendre pour assurer votre bien-être physique, mental et émotionnel.

Commencez maintenant

 
Ma santé compte

Quels sont vos objectifs et priorités de santé en ce qui concerne le cancer de la prostate? Répondez à ce sondage pour le savoir.